QUELQUES REALISATIONS...

 

 

ACCUEIL

 

Costumes de Theatre

La reine Rossagruma et le roi Aicecrim - Renato Spera

Theatre de La Carambole



DECOR ET COSTUMES

Décor et Costumes: Catherine Bihl





Le Roi se Meurt - Ionesco

Theatre de La Carambole

LE ROI SE MEURT. DECOR ET COSTUMES

« Guignol tragique », c’est ainsi que Ionesco lui-même qualifiait sa pièce Le roi se meurt. J’ai tenté de transcrire cette idée en créant un univers de cirque ambulant, pauvre et crasseux, où dominent les trois couleurs primaires. 

 
La scène est une piste de cirque délimitée par un tapis de sol alternativement rouge, bleu et jaune.

Le décor se résume aux trois trônes, fabriqués avec de vieilles chaises de différentes tailles : petite, toute simple et peinte en jaune pour la reine Marie, rouge et un peu ouvragée pour la reine Marguerite, fauteuil de style surélevé et patiné de bleu pour le roi. Les trois sièges sont habillés de traînes pourpres qui les recouvriront au moment de la cérémonie

Les costumes accentuent le caractère burlesque de la comédie. Les personnages, déformés par de gros ventres et de gros derrières, ressemblent à des marionnettes …ou à  de grosses poupées.

Le roi et ses deux reines se partagent les trois couleurs primaires :

Le jaune est la couleur de la jeune reine Marie, lumineuse, amoureuse, chaleureuse. Les fruits qui constituent sa couronne et son collier évoquent eux aussi sensualité et vitalité.

Le rouge correspond au tempérament fort de la vieille reine Marguerite et la présence de souris sur sa couronne accentue son aspect inquiétant.

Le bleu est la couleur dominante du roi et souligne sa fragilité. Le sceptre est surmonté d’un lion… mais un lion en peluche, dérisoire et inoffensif. Le petit chapeau pointu qui dépasse de sa couronne le rend sympathique autant que ridicule. Sous sa veste apparaît le jaune, couleur de sa bien-aimée Marie.

 

 

J’ai transformé le personnage du garde en « Monsieur Loyal », présentateur du spectacle et porteur des trois couleurs de façon très contrastée. A l’opposé, le costume de Juliette, femme de ménage et infirmière, se décline en tons rabattus de bleu.

Le médecin, lui, porte le chapeau pointu étoilé des astrologues et des fous, et la cagoule des bourreaux. Son ventre énorme est maculé de rouge sang et le réveil qu’il porte autour du cou compte les minutes qui restent au roi.

Tous les costumes ont été retaillés dans de vrais vêtements déjà usés. Ils ont été encore salis, effilochés, coupés trop courts, abîmés, comme si les personnages étaient sans âge, comme s’ils existaient depuis…deux cent quatre vingt trois ans…au moins…

 
 
 

 

Creations en situation

 

 
 

RECEPTION D'HOTEL (2002)

SALLE DE RESTAURANT (2002)

   
 

ESPACE BAR (2002)

 

CHOEUR (2004)

 
 

PUPITRE (2004)

 

 

CHAMBRE HOTEL 1 (2005)

 

 

CHAMBRE HOTEL 2 (2005)

 

 

 

CRECHE hauteur personnages 1m (2001-2005)

 

 

 

 

CHAMBRE (2006)

catherine bihl - tous droits reserves - ni reproduction - ni utilisation sans l'accord de l'artiste

 

ACCUEIL